psoriasis naturopathe remede naturel

Solutions naturelles pour le psoriasis

FacebookLinkedIn

     2,5 millions de Français sont atteints de psoriasis. Maladie de peau non contagieuse, elle se manifeste par des plaques rouges et épaisses, recouvertes de peaux sèches et blanchâtres. Ces symptômes peuvent toucher toutes les parties du corps et pour certaines personnes provoquer des démangeaisons. La naturopathie n’emploie pas de remède miracle mais un ensemble de mesures cohérentes. Grâce à une vision globale et des techniques naturelles, comme l’alimentation, vous pouvez faire disparaître les plaques et les démangeaisons.

Sommaire

Qu’est-ce que le psoriasis ?

      Due à un dérèglement immunitaire, cette maladie provoque une inflammation de la peau. C’est comme si le système immunitaire réagissait à une agression extérieure ou à une émotion intérieure. Ainsi, le renouvellement des cellules de la peau s’accélère et provoque la formation des plaques. Leur rougeur traduit l’inflammation et la vasodilatation. Ces lésions peuvent être douloureuses et s’accompagner d’un besoin de se gratter. L’accumulation des cellules de la peau, produites en quelques jours au lieu de 28 jours habituels, constituent les squames. Le psoriasis peut survenir à tout âge avec des pics entre 12 et 15 ans et à 50 ans.

Causes

30% des patients ont des parents psoriasiques ce qui montre un lien héréditaire. Plusieurs facteurs interviennent dans le déclenchement ou l’aggravation de la maladie :

      Le psoriasis est souvent associé à d’autres maladies, dont l’hypertension artérielle, les maladies cardiovasculaires, la dépression, les maladies inflammatoires intestinales (maladie de Crohn et rectocolite), et le surpoids. D’après l’ouvrage du Dr Jean Seignalet, l’alimentation ou la 3ème médecine, une trop grande perméabilité de l’intestin est une des causes majeures de nombreuses maladies. Ainsi, le changement nutritionnel, qui favorise le fonctionnement optimal de l’intestin, supprime ou atténue le psoriasis pour la majorité de ses patients.

 Symptômes et localisation des formes fréquentes

On parle de psoriasis léger lorsque les lésions cutanées sont peu étendues.

Le psoriasis en plaques, ou psoriasis vulgaris, se localise principalement sur le cuir chevelu, les coudes et les avant-bras, les genoux et les tibias, et le bas du dos. Comptant pour plus de 80% des cas, il se caractérise par des plaques de desquamation de taille variable reposant sur un fond enflé, de couleur rosée à rouge. Sur le visage, les plaques rouges présentent des squames grasses. Le front, les sourcils, le nez et le menton, zones riches en glandes sébacées, sont les plus impactées.

Le psoriasis en gouttes (guttiforme) survient surtout chez les enfants de 8 à 16 ans, souvent suite à une angine infectieuse. Il apparaît sous forme de petites gouttes d’eau très nombreuses principalement sur le tronc, quelquefois sur les jambes et les bras.

Le psoriasis des ongles altère les ongles de différentes manières. Ils peuvent devenir grêlés comme un dé à coudre, s’épaissir, se déformer, se détacher en feuillets, se décoller du doigt et perdre leur transparence.

Formes plus rares

Le psoriasis articulaire (rhumatoïde) ou rhumatisme psoriasique cause de la raideur, de l’inflammation et de la douleur au niveau des articulations. Il touche les mains au bout des doigts, les pieds, puis le dos, le cou, les genoux et les tendons.

Le psoriasis inversé ou psoriasis des plis siège dans les plis de flexion du corps tels les aisselles, le dessous des seins, l’aine et le pli fessier. En raison de la moiteur de ces zones, on trouve peu de squames. Il touche les personnes plus âgées, plus particulièrement les femmes.

Le psoriasis pustuleux se caractérise par des boutons blancs, jaunes puis bruns sur une peau rouge et enflammée. Les pustules se situent au niveau des paumes des mains ou des plantes des pieds et on l’appelle aussi psoriasis palmo-plantaire. Dès que la peau pèle, elle est à vif. Cette forme rare peut s’accompagner de fièvre. Il apparaît parfois à l’arrêt d’un traitement à base de corticoïdes.

Le psoriasis vulvaire atteint le pubis ainsi que les grandes et les petites lèvres. Il se reconnait à des plaques rouges inflammatoires qui provoquent des démangeaisons et des douleurs, ce qui retentit sur la vie sexuelle.

psoriasischeveux naturopathe

Soins pour les cheveux et le cuir chevelu

     Le cuir chevelu est une zone fréquemment atteinte, gênante socialement en raison de sa visibilité. Grâce aux soins prodigués, les démangeaisons et l’aspect pelliculaire diminuent. En premier, évitez les grattages pour ne pas endommager les follicules des cheveux et provoquer de nouvelles lésions. Supprimez toute coloration et autres cosmétiques chimiques. Lavez vos cheveux régulièrement à l’eau tiède avec un shampoing spécifique. Epongez-les en douceur par application d’une serviette sans frotter le cuir chevelu. Séchez-les au naturel ou réglez le sèche-cheveux sur air froid ou tiède et tenez-le à distance de la tête. Une à deux fois par semaine, complétez par l’application d’une huile végétale (huile de chanvre, huile d’amande douce, huile d’avocat). Laissez poser pendant plusieurs heures ou même la nuit avec un bonnet de douche jetable. Shampooinez, rincez à l’eau. Terminez par un rinçage avec 6 cl de vinaigre de cidre + 18 cl d’eau.

alimentation psoriasis naturopathe

Alimentation

      Le régime alimentaire joue un rôle important dans la guérison du psoriasis (1). Les légumes et les fruits assurent un bon équilibre acido-basique de l’organisme. Ces aliments basifiants préservent un terrain favorable à la santé. En outre, ils apportent des multitudes de vitamines, minéraux et des substances antioxydantes qui protègent le corps de l’inflammation chronique due au psoriasis. Dans ce contexte, un apport d’épices et d’aromates (curcuma, clous de girofle) riches en antioxydants est pertinent (2). Les céréales, les légumineuses, les viandes et produits laitiers sont des aliments acidifiants à consommer en quantité modérée, environ 20% de la ration totale. D’autre part, pour une alimentation non-inflammatoire, privilégiez les bons gras avec des omega-3 (lin, cameline, noix) et diminuez les viandes rouges. Les petits poissons gras, comme les sardines, harengs et maquereaux, contiennent de l’EPA et du DHA qui freinent l’inflammation. Les aliments transformés, pourvoyeurs de graisses hydrogénées, et les produits sucrés sont à supprimer.

Aliments à éviter

     Ce que vous éliminez dans l’alimentation aide le plus à soulager le psoriasis. Certaines personnes reconnaissent des aliments déclencheurs tandis que d’autres n’ont rien noté. La variabilité individuelle est donc importante, la suppression de certains aliments peut fonctionner pour vous mais pas pour d’autres. Les cures détox permettent de nettoyer l’organisme des toxines précédemment accumulées. La première liste d’aliments à éviter seront les solanacées caractérisées par la solanine, substance toxique à forte dose. Arrivent en tête les tomates avec leurs dérivés, jus, ketchup et sauce tomate. On trouve aussi le tabac, les pommes de terre, les aubergines, les poivrons et le paprika, les piments et les baies de goji. Pour certaines personnes, la consommation de mollusques et crustacés (bulot, crabe, crevette, huitre, langoustine, moule) fait réapparaître des lésions. Il s’agit donc de tester ces aliments pour voir votre réaction personnelle.  Parmi les autres facteurs déclenchants, le sucre, l’alcool, le gluten et les produits laitiers (3) étaient les plus fréquemment signalés. Egalement, boire plus de 3 tasses de café par jour est déconseillé.

L’huile de krill

      Le krill désigne des petits crustacés des eaux froides dont se nourrissent les baleines. L’huile de krill, vendue sous forme de gélules, est un complément alimentaire remarquable pour son pouvoir antioxydant et anti-inflammatoire. Elle contient de l’astaxanthine, qui lui donne sa couleur rouge, un puissant antioxydant y compris pour le cerveau et pour les yeux. Elle contient aussi des omega-3, l’acide eicosapentaénoïque (EPA) et l’acide docosahexaénoïque (DHA), formes d’omega-3 très bénéfiques par le corps. Egalement parce qu’elle contient des phospholipides comme la lécithine, elle rend les oméga-3 mieux absorbables. Ainsi, ce remède naturel bénéficie d’une allégation nutritionnelle pour sa contribution à une fonction cardiaque et à une vision normales. D’autre part, grâce à la lécithine marine, on observe les plaques régresser. La lécithine peut-être aussi extraite des œufs de poissons.

L’huile de ricin

      Connue pour apaiser les troubles cutanés, l’huile de ricin offre beaucoup plus de bienfaits. Célèbre remède de grand-mère, elle était utilisée comme laxatif, par irritation des intestins. Chez les naturopathes anglophones, elle est appliquée en cataplasmes sur le foie et le ventre. Elle aide à décongestionner la lymphe, stimuler le système immunitaire et soulager la sphère utérine chez la femme. Elle se caractérise par une texture visqueuse, une couleur transparente ou jaune pâle et une odeur à peine notable. Quant au goût, elle devient écœurante en fonction de la quantité ingérée. Grâce à sa haute teneur en acides gras, cette huile pénètre facilement la peau et favorise l’hydratation optimale de l’épiderme. Dans les cas de psoriasis, massez doucement les lésions avec une quantité généreuse et laissez poser durant plusieurs heures. Achetez une huile de première pression à froid et de qualité biologique que vous pourrez conserver longtemps à l’abri de la chaleur et de la lumière.

Remèdes naturels

      Garder la peau souple apaise les symptômes de démangeaisons et de douleur. Les émollients soulagent en attendant la correction des causes internes. Appliqués après un bain ou une douche, les crèmes épaisses ou pommades sont les plus efficaces pour hydrater une peau sèche. Plusieurs plantes aux vertus anti-inflammatoires ont montré leurs effets cicatrisants. Les fleurs jaunes du millepertuis, macérées dans de l’huile d’olive, atténuent les plaques et les démangeaisons. Carapa procera est un arbre dont les noix sont traditionnellement exploitées par la population locale du Mali. Ces savoirs ethnobotaniques attestent de l’utilisation de l’huile de Carapa procera pour le traitement des maladies cutanées (4). Parmi les autres remèdes naturels qui améliorentr la qualité de la peau, on trouve le gel d’aloe vera ou du beurre de karité.

traitement naturel psoriasis

Plantes médicinales

     Le sirop de mélisse, formulé à partir des textes de médecine traditionnelle persane, a réduit les démangeaisons chez les patients (5). Il comprend de la rose de Damas, du fenouil, de la mélisse et du miel. En raison de leurs propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes, une dizaine de plantes issues des médecines traditionnelles ont été testées sur des cellules de peau psoriasique. Selon cette étude faite in vitro et ex vivo, le houblon apparait comme le plus prometteur. Dans la tradition herboriste européenne, la pensée sauvage utilisée en tisane est associée à une détox douce pour les problèmes de peau. Le mahonia à feuilles de houx est un arbuste d’Amérique du Nord utilisé pendant des siècles par les Amérindiens pour traiter le psoriasis. Les teintures et les onguents d’écorce de Mahonia sont disponibles comme médicaments traditionnels en Amérique et en Europe.

Hygiène de vie

      Tabac, alcool et stress contribuent à l’exacerbation du psoriasis. Le tabagisme est à la fois un facteur de risque et un élément plus présent chez les personnes souffrant de psoriasis. Il en double le risque, en particulier chez les femmes (6). Les hommes atteints boivent davantage et chez les alcooliques, il existe plus de cas de psoriasis. De plus, l’alcool réduit les probabilités de rémission. Les personnes sensibles au stress ont une plus grande sévérité de la maladie. Les techniques de relaxation incluent le yoga, l’hypnose, l’imagerie visuelle, la méditation, le tai-chi, le qi gong, les activités physiques douces, les thérapies cognitivo-comportementales et le soutien de groupe. Utilisées en complément d’un traitement, elles produisent une diminution des symptômes en réduisant le stress.

Conseils généraux

      Pour se laver, se savonner avec les mains et utiliser une eau tiède ou froide. De manière générale, l’application de froid ralentit la douleur et l’envie de se gratter. Le coton est la meilleure matière pour les vêtements et le linge de lit. Choisissez des vêtements lâches et supprimer les étiquettes qui peuvent frotter la peau. Egalement, veillez aux élastiques des sous-vêtements qui peuvent être irritants. Le psoriasis s’estompe en été et s’aggrave en hiver. L’utilisation d’appareils électriques en hiver réduit le taux de l’humidité de l’air et assèchent de ce fait la peau. Un humidificateur d’air corrige généralement ce type d’inconvénients. Dans l’eau des bains, on pourra verser 250 à 500g de bicarbonate de soude pour calmer les démangeaisons.

Se débarrasser du psoriasis et trouver la santé complète

      L’alimentation, l’hygiène de vie, les soins apportés à la peau, accompagnés de plantes médicinales sont des facteurs-clés de la guérison. Ces solutions simples demandent une forte implication personnelle et de la persévérance. Grâce à la synergie de tous ces principes naturels, vous obtiendrez un mieux-être éclatant.

(1) Habitudes alimentaires et perceptions des patients psoriasiques régimes méditerranéens versus régimes asiatiques. -(2) Thérapies : potentiel antioxydant dans le psoriasis . -(3) Comportements alimentaires dans le Psoriasis:  : résultats rapportés par les patients d’une enquête nationale américaine. -(4) Valeur d’usage et importance des savoirs socioculturels sur les arbres  Carapa procera. -(5) L’effet du sirop de Mélisse officinalis sur les patients atteints de psoriasis léger à modéré. -(6) Tabagisme et psoriasis.

    « La maladie exprime un effort de purification. »   Dr. Paul Carton

Martine Gomichon – naturopathe holistique et géobiologue
Rechercher
Accompagnement naturopathique acné, eczéma, psoriasis
Accompagnement naturopathique endométriose
Accompagnement naturopathique électrosensibilité
Accompagnement naturopathique hypothyroïdie, Hashimoto, hyperthyroïdie
Accompagnement naturopathique
acné, eczéma, psoriasis
endométriose
électrosensibilité
hypothyroïdie, Hashimoto, hyperthyroïdie
Partagez !
error: Tous droits réservés